E-book Mémoire Collective et Information Quantique
           " L'Impossible Histoire "  
Faites un clique ici et lisez les observations pour trouver la solution à vos problèmes.
         
 
  Les deux images de la page antérieur ont en commun, que le sabre est piqué par terre devant le (condamné). Nous pouvons voir sur la page 88, agrandissement (14b.1), que quelqu'un ramasse des fleurs. Nous pouvons aussi voir que le bourreau fait glisser un tissus de soie transparent par dessus la tête. Tissus que sur l'image  (16h),  nous pouvons facilement voir un tas devant le mannequin.
  Sur les deux images ici en haut, (14h.2) et (14b.2) l'hombre du bourreau a une différence de quinze degrés, ce que correspond à soixante-cinq minutes.
  Sur les deux images ici en haut, (14h.2) et (14b.2) l'hombre du bourreau a une différence de quinze degrés, ce que correspond à soixante-cinq minutes.

  J'oubliais que je vous ai promis (d'essayer de démontrer) la Sainteté du Curé Nguyen Van Thuan, mais si cette histoire est notre imagination Vu Van et Hai-Hien ont vraiment été miraculés, et de ce fait je suppose que leur fils en temps que Curé était Saint bien avant de naitre.
  Autrement, si cette histoire n'est pas le résultat de notre imagination, ce sera vraiment bien difficile à expliquer et je comprends que nos historiens aient choisi d'ignorer les faits entourant les exécutions de Hanoï en 1908. Je vais donc essayer de vous raconter quelques faits que tendraient à faire croire qu'il y a eu un miracle à Châteauroux (France), et pour cela je dois vous raconter un petit peu de ma vie, ce que je voulais garder pour un prochain livre.
  En parlant de moi, rassurez-vous, je ne crois pas aux miracles tels que la plupart des gens l’entendent, bien que des miracles existent ! Pour moi, si quelqu'un devient (fou) et qu'il arrive à convaincre son entourage qu'il s'est guéri tout seul d'une maladie incurable... C'est une guérison inexplicable provoquée par le cerveau des gens qui ont crut à son histoire !
  L'histoire nous dit que le curé Nguyen Van Thuan était au Vatican depuis juin 1953, et que en temps que curé il n'a pas participé au Concile Vatican II (1962 à fin 1965), nous dit aussi que Nguyen Van Thuan a été en quelque sorte (le protégé) de Sa Sainteté le Pape Paul VI. L'histoire nous dit aussi, que le curé Nguyen Van Thuan a été emprisonné au Vietnam pendant une durée d'environ 13 ans, et qu'une fois libéré il est devenu en quelque sorte (le protecteur) de Sa Sainteté le Pape Jean Paul II.
 
  L'histoire nous dit encore tellement de choses, nous en reviendrons, mais tenons nous au simples fait que Nguyen Van Thuan, a exceptionnellement été le confident de deux Papes.
  Em 1985 je travaillais dans un parc d’expositions, j’étais barman gèrent de bar.
  C’était un travail à l'ancienne, (avec une gestion de stocke facile et sans machines enregistreuses) et bien-sur, comme toute bonne poire, je me suis laissé prendre dans une bonne arnaque.
  Mon cerveau n'ayant pas put gérer, s'est mis à inventer d'autres histoires, histoires que aujourd'hui je me rends compte que finalement, je n'avais pas choisi ce qu'il y avait de plus faciles à gérer.
  Je me suis trouvé à Fatima (Portugal) et, voulant expliquer aux curés le secret de l’évolution de l’humanité, en leur disant que sans le mensonge l'homme serait resté à l'âge de la pierre. Les curés n'ont pas apprécié, et je me suis retrouvé enfermé en psychiatrie pendant trois mois.
  Après ma sortie, et pendant bien longtemps, j'ai vécu comme un zombie, un peu comme Anne, et je ne m'intéressais vraiment pas à grand chose. En fait j'avais oublié toutes mes belles histoires, et je suis convaincu que j'ai vécu trente ans avec un cerveau à moitié nettoyé.
  Aujourd'hui je me rends compte que c’était écrit, que c’était mon destin, et que à présent je dois gérer, et utiliser ce savoir de la manière que je pense la plus utile.
  En 2017, quand j'ai commencé à étudier, et comprendre les carte-postales de Robert, j'ai commencé à retrouver des souvenirs de cette histoire de 1985 (diagnostique psychiatrique, psychose réactionnelle) ce que si j'ai compris, ne veut rien dire de précis. Vous allez rire, comme si un mal n'arrivait pas seul: j’étais fou, mais en plus j’étais contagieux ! Oui contagieux... Les médecins écoutaient mon histoire et finalement défendaient ma thèse. En quelque sorte pendant une courte durée je suis devenu une bête-de-cirque, et pendant quelques semaines j'ai eu des groupes d'une dizaine de personnes qui venaient pour écouter mes histoires. Des jeunes, probablement des étudiants en psychiatrie.
  En 2013 je travaillais à Châteauroux (place Gambetta) depuis plus de trois ans. Je travaillais comme employé polyvalent pour une société, et je faisais l'achat de métaux-précieux, ainsi que l'achat d'objets de collection tels que timbres cartes-postales vieux billets de banque monnaies et etc.
  J’étais logé par la société, et j’habitais sur le lieu de mon travail place Gambetta.
  La société avait plusieurs bureaux d'achats et la semaine du 27 Avril 2013 j’étais en déplacement à Châtellerault (France) pour faire des achats dans un bureau que la société exploitait en face au pont Henri IV.
 
 
  89
 
90  
 
 
<<<
(16h) 
>>>